Ce que 2017 m’a apporté + mes mauvaises résolutions adorées

 

Dans quelques jours 2017 se termine et entrainera également les derniers espoirs de réaliser le peu de bonnes résolutions que j’avais osée prendre quelques mois auparavant (jeune diplômée pleine d’illusion que j’étais). Ne me jugez pas trop sévèrement. Après tout il faut se l’avouer, se dire qu’on va vraiment se mettre au sport et et arrêter de se ruer au stand steak frite au bureau à 12h15, c’était quand même perdu d’avance.

Et si cette année on arrêtait de se mentir à soi même et d’enfin assumer qui nous sommes réellement ? Arrêtons de prendre de bonnes résolutions intenable et penser que la réussite de notre année en dépend. Ne culpabilisons pas en ce 24 décembre sur nos promesses à nous même non tenues et faisons plutôt le compte de ce que cette année passée nous a apportée.

Avant tout pour moi cette année aura été inoubliable. Cette année fut celle du diplôme. (Si vous souhaitez un article complet sur mon parcours n’hésitez pas à me le demander d’ailleurs). Lorsqu’on passe le bac on pense que les 5 années qui nous attendent seront sans fin, et puis un beau jour de 2017 on se réveille en se disant « ah, c’est terminé » et croyez moi, on n’a RIEN vu passer. On se réveille, on cherche du boulot, le premier vrai job, celui dont tout le monde nous parle depuis des années. Forcément on a peur du redoutable mot « chômage » qui fait trembler notre famille, notre esprit et surtout notre banquier qui lui attend devant notre porte en ne cessant de dire « credit credit credit ». Alors on enchaîne les entretiens sans trop savoir ce qu’on veut, sans trop comprendre ce qu’on attend de nous et si on fait le bon choix. Et bien oui, être diplômée c’est aussi se poser la question tous les jours « mais qu’est ce que je veux faire de ma vie ? Est-ce que j’en suis certaine ? Est-ce que je fais le bon choix? ». Vous l’aurez compris 2017 aura été l’année de la remise en question, de la recherche de réponse sur ce que je suis, ce que je veux faire. Aujourd’hui je n’ai pas toutes les réponses mais 2017 m’aura appris à comprendre que le temps file à une vitesse folle et que nous devons apprendre à nous recentrer sur ce que NOUS voulons au fond de nous. La vie est trop courte pour nous infliger des choses que nous ne voulons pas.

2017 c’est également l’année Instagram. Ce réseau, mon préféré depuis les années lycée m’accompagne tous les jours, j’aime y partager ma vie, mes coups de coeur, les photos. J’aime tellement m’investir dans les photos que je prends, dans les échanges que je peux avoir avec ceux qui prennent le temps de me laisser un petit mot, dans les partenariats que j’ai pu bâtir avec de jolies marques et/ou agence. Pour être honnête avec vous, je n’en vie pas pour le moment. Photographier, créer, échanger, c’est simplement et purement uniquement du plaisir. Le plaisir mélanger au besoin certainement. Un besoin d’échanger et de partager avec vous sur mon quotidien. Un autre aspect qui me donne toujours plus envie de continuer c’est les belles rencontres que l’on peut faire. Instagram n’est pas uniquement rempli de personnes hypocrites qui passent leur temps à  prendre des avocado toast en photo comme on pourrait l’imaginer. Passer du virtuel au réel, rencontrer des personnes qui nous enrichissent et nous donne encore envie de tout donner pour que l’aventure continue encore plus loin. C’est ça aussi Instagram.

Même si j’ai décidé de ne pas prendre de résolutions, j’ai tout de même des attentes pour cette nouvelle année qui arrive. Et bien oui, si j’ai bien compris une chose en 2017 c’est que rien n’arrive tout seul. Il faut le vouloir et travailler pour. 2017 l’année de la maturité ? J’espère que cette année je pourrais pousser ma passion encore plus loin, vous gâter encore plus, pourquoi pas nous rencontrer. Mais encore et surtout, continuer à pouvoir m’amuser comme je le fais, sans me poser trop de questions, me prendre la tête. J’espère trouver encore plus de temps pour partager sur ce blog car c’est une chose que j’adore faire. Cela prend du temps et c’est parfois difficile de tout concilier en même temps quand on a un job à temps plein.

Pour terminer sur une note un peu plus légère je vous propose une liste de toutes les mauvaises résolutions que je vais garder en 2018, parce que celles là je suis certaine de les tenir :

  • Acheter toujours plus de rouge à lèvres et me convaincre moi même que non, cette couleur n’a rien à voir avec les autres
  • Ne jamais refuser une raclette
  • Me mettre du vernis et le ruiner 10 secondes après car j’ai décidé que ouais, c’était vraiment primordiale de ranger ces chaussettes
  • Entamer cette tablette de Milka au Daim en sachant pertinemment qu’elle va y passer
  • Regarder tous les épisodes d’une série le premier jour de la sortie, regretter, puis attendre 40 ans pour la suite
  • Me dire qu’il n’y a « jamais trop de fromage »
  • Me dire « juste un peu plus épais » quand je mets de l’eye liner, terminer comme amy winehouse
  • Ecouter une musique que j’adore 20x de suite, puis la détester

 

Et vous, quelles sont vos mauvaises résolutions assumées pou 2018?

Je vous souhaite de merveilleuses fêtes et vous souhaite tout le bonheur possible !

Bisous,

Mahéva

Suivre:
Partager:

1 Commentaire

  1. Johnd888
    janvier 3, 2018 / 3:31

    I truly appreciate this article.Really thank you! Fantastic. gekggaeccefd

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *